Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Akihabara’

Ce quartier est pour moi une véritable mine d’or, mais je le déconseille aux stressés et aux anxieux. De plus, on a la sensation d’être un analphabète complet vue qu’on  ne comprend strictement rien à leur écriture (un ami la traite de « nouilles »), mais le plaisir des yeux lorsqu’on découvre les nouveautés compense un peu. A titre d’exemple, imaginer une Fnac entièrement remplie de mangas, et vous aurez un semblant d’équivalence avec les magasins japonais. Mes pauvres pieds se souviennent encore des 12 étages. L’ascenseur existe, mais vu que je ne comprends rien aux indications… je marche !

Des nouilles et des nouilles! XD

Akihabara a comme caractéristique d’être divisé en deux : une partie électronique où il est possible de trouver de tout : du chien robot à l’appareil photo, en passant par des lampes quelque peu étranges…, et une partie manga, avec les livres, OST, dramas, DVD, doujins, goodies, figurines, cosplay… le seul truc, c’est qu’il faut avoir la patience de chercher dans tous les coins, et que cette méthode est usante !

Avouez les mecs, vous voulez les mêmes!!

Sans compter le monde fou qui se retrouve là bas chaque jour. C’est aussi ici qu’on peut trouver des cosplayers, cad des gens portant le costume de leur héros préféré !

On fait également des rencontres surprenantes, mais pas toujours agréables. Ainsi, avis aux garçons, il est possible de trouver pleins de filles habillées en costumes de serveuse. Intéressant certes, mais lorsque qu’elles vous emmènent dans leur « maid café », attendez vous à ce que le prix de vos consommations et autres, soit vraiment salé !! Avec des amis, ne connaissant ni cette donnée, ni le principe, nous avons tenté… et sommes très vite ressortis. Compter 10€ pour un simple thé !

Maid!

Ce quartier a quand même une prédominance masculine. Je suis parfois rentrée dans certains magasins où je me suis prise la honte de ma vie… Je vous laisse imaginer le genre… Cependant, je plaide non coupable, vu que rien n’est écrit en anglais, impossible de savoir dans quoi je m’embarquais. Autant dire que certains shops ont été vu à la vitesse de l’éclair. Par contre, la tête des garçons qui me voyaient là était impayable XD.

.

Pour information, après recherches, il existe une version plus féminine dans le quartier de Ikebukuro, plus abordable pour la pauvre colombe déplumée que je suis XD.

Read Full Post »

Manger, manger… C’était la question existentielle à partir de 17h. Pourquoi ? C’est très simple. Vue le petit déjeuner gargantuesque du matin, le repas du midi était sauté ! Donc, il reste le repas du soir pour faire connaissance avec la cuisine locale.

Cuisson de Yakitori 🙂 Miamm!

Yakitori. Ces brochettes de poulets grillés à la sauce soja étaient vraiment délicieuses. Pas de photos de notre plat, mais celui du voisin avait l’air pas mal aussi. Le hic, c’est que nous ne savons pas ce que c’est.

.

Concernant les restaurants. Les meilleurs sont souvent les plus petits. Ne pouvant pas réserver (c’est en japonais), l’idée est de venir vers 18h ! Ainsi, on évite le monde !

La façade de présentation

Chaque enseigne a desreprésentations de ses plats (en plastique bien sûr XD) dehors.

.

Savoir ce qu’on va avoir dans l’assiette donne une bonne idée, et permet de passer outre la barrière de la langue.

.

Ootoro: le meilleur sushi de thon

Sushi. Pas besoin de présenter la chose, si vous voulez des détails, allez voir la fiche relative dans la catégorie cuisineJ. Je déconseille le sushi bar de la station de Shinagawa, ils mettent vraiment trop de wasabi pour moi (ou comment faire boire de la bière à quelqu’un qui n’aime pas ça XD).

.

.

Sushui bar tournant

Dans l’autre restaurant d’Akihabara, l’ambiance était vraiment sympathique. Le hic est que malgré mes efforts, impossible de commander un simple bol de riz. Tous ont loué mes tentatives de parler Japonais, mais aucun n’a compris. Pauvre de moi, et mon pauvre ventre qui a crié famine et qui n’a rien eu. Sniff !

.

Ramen. Qui ne connait pas Naruto et sa folie des ramen (prononcer Lamen). L’idée est on ne peut plus simple : des pates, du bouillons, des légumes, parfois de la viande et des œufs. Vous pouvez mettre ce que vous voulez dedans. Repas très sympa et peu cher !

.

Mignionne boules de riz!

;

Onigiri. En ce qui me concerne, ces boules de riz fourrées servaient de quatre heures. Au risque de vous horrifier, j’adore celles aux algues ! Je pense même tenter de les cuisiner une fois rentrée !

.

Toutes sortes de gateaux, mais que j'ai pas aimé!

.

Les gâteaux ! Je suis fan des biscuits aux haricots rouges. Pour ceux qui me connaissent, vous connaissez ma passion pour le chocolat. Et bien je pourrais m’en passer ! Les langues de chat ne sont pas mal non plus (pas les françaises, mais les spécialités d’Hokkaido). Les mauvaises surprise existent aussi : ceux au Matcha (thé vert) ne sont pas passés, pas plus que ceux au soja (bourratif et écœurant : comment sauter le repas du soir !), les gluants non plus.

Read Full Post »