Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘fugu’

Aller! On sourit pour la photo!!

Le fugu : c’est quoi ? Un poisson poison

Le fugu, ou encore poisson-lune ou poisson-globe est un luxueux met traditionnel particulièrement apprécié au Japon. L’origine de son nom est simple : cette bestiole a la fâcheuse manie de se transformer en boule d’épines, pardon en globe, lorsqu’il se sent menacé. Au Japon, il est devenu un véritable symbole, et son image se retrouve souvent sur un certains nombres de devanture de restaurants, de livres et de recettes de cuisines…

Les japonais sont-ils timbrés, ou simplement fin gourmets ?

La raison : nos amis nippons se rient de danger. En effet, la particularité et l’attrait de ce poisson viennent de sa toxicité. En effet, une petite dose de poison donne des sensations étonnantes une fois que la langue y est soumis. Les gourmets y voient les meilleures parties du Fugu.

Seulement, ce poisson n’est pas simplement indigeste, il est mortel !!! En effet le foie, les ovaires et les intestins de ce poisson (hum… bon appétit !!) contiennent une neurotoxine dénommée tétrodotoxine dont l’ingestion provoque une paralysie foudroyante des systèmes respiratoire et nerveux. Perso, je ne me sens pas d’humeur suicidaire, sachant qu’il n’existe aucun antidote et que sa toxicité est 500 fois supérieure à celle du cyanure ! Des volontaires ?

Ah, j’oubliais : les symptômes : engourdissement, paralysie, vomissement, diarrhées, étouffement. Comptez prés de 5 heures pour cette joyeuse agonie, avant d’être délivré par Shinigamie-sama !!!

Attention, on sent la.. tention!

Une préparation nécessitant autant d’années d’étude qu’une licence. C’est beau la célébrité lol !!

La préparation du fugu est un art particulier (sans blague !!) nécessitant une formation validée depuis 1958 par un diplôme d’état délivré par le ministère de la santé japonais. Il faut 3 ans de formation au futur cuisto, dont l’épreuve final consiste a… préparer la bestiole. S’’il ne s’empoisonne pas, il obtient le diplôme (eh ben, si t’es pas sûr de ton coup, tu meurs !!) !  En effet , si ce dernier commet la moindre erreur lors de la découpe (on est au millimètre prés !), il libérera la toxine qui empoisonnera la chair. Rassurez moi : est ce qu’ils ont de bons yeux ? 🙂

La présentation est essentiellement en salade, « sashimi », frit et « nabe » (sorte de fondue). Si le plat est raffiné il reste gustativement pauvre.

Quelques chiffres intéressants !!

Rhoo, il est gonflé à bloc ce petit 😄

De 1974 à 1983 646 cas d’empoisonnement étaient rapportés au Japon, avec 179 morts. L’empoisonnement est un problème ininterrompu au Japon, affectant 30 – 100 personnes par an.

Selon la qualité de l’établissement choisi , un menu au fugu vous coûtera entre 8 000 et 35 000 yens ( entre 50 et 230 euros ). Il vaut mieux y mettre le prix si l’on ne veut pas risquer de passer l’arme à gauche 😄 !! Sans compter peu être le prix du cercueil, si le cuisto a triché à son exam!!

Le poison contenu dans la vésicule biliaire d’un seul fugu est suffisant pour tuer plus de 100 personnes.

Et vous, oseriez-vous manger un bon plat de fugu, quitte à finir au cimetière?

Le jeu en vaut-il la chandelle?

Read Full Post »