Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘Manga’

Ce quartier est pour moi une véritable mine d’or, mais je le déconseille aux stressés et aux anxieux. De plus, on a la sensation d’être un analphabète complet vue qu’on  ne comprend strictement rien à leur écriture (un ami la traite de « nouilles »), mais le plaisir des yeux lorsqu’on découvre les nouveautés compense un peu. A titre d’exemple, imaginer une Fnac entièrement remplie de mangas, et vous aurez un semblant d’équivalence avec les magasins japonais. Mes pauvres pieds se souviennent encore des 12 étages. L’ascenseur existe, mais vu que je ne comprends rien aux indications… je marche !

Des nouilles et des nouilles! 😄

Akihabara a comme caractéristique d’être divisé en deux : une partie électronique où il est possible de trouver de tout : du chien robot à l’appareil photo, en passant par des lampes quelque peu étranges…, et une partie manga, avec les livres, OST, dramas, DVD, doujins, goodies, figurines, cosplay… le seul truc, c’est qu’il faut avoir la patience de chercher dans tous les coins, et que cette méthode est usante !

Avouez les mecs, vous voulez les mêmes!!

Sans compter le monde fou qui se retrouve là bas chaque jour. C’est aussi ici qu’on peut trouver des cosplayers, cad des gens portant le costume de leur héros préféré !

On fait également des rencontres surprenantes, mais pas toujours agréables. Ainsi, avis aux garçons, il est possible de trouver pleins de filles habillées en costumes de serveuse. Intéressant certes, mais lorsque qu’elles vous emmènent dans leur « maid café », attendez vous à ce que le prix de vos consommations et autres, soit vraiment salé !! Avec des amis, ne connaissant ni cette donnée, ni le principe, nous avons tenté… et sommes très vite ressortis. Compter 10€ pour un simple thé !

Maid!

Ce quartier a quand même une prédominance masculine. Je suis parfois rentrée dans certains magasins où je me suis prise la honte de ma vie… Je vous laisse imaginer le genre… Cependant, je plaide non coupable, vu que rien n’est écrit en anglais, impossible de savoir dans quoi je m’embarquais. Autant dire que certains shops ont été vu à la vitesse de l’éclair. Par contre, la tête des garçons qui me voyaient là était impayable XD.

.

Pour information, après recherches, il existe une version plus féminine dans le quartier de Ikebukuro, plus abordable pour la pauvre colombe déplumée que je suis XD.

Read Full Post »

Kamui, chi no ryu ou ten no ryu?

Résumé

L’histoire se déroule en 1999. Kamui Shiro et sa mère Toru ont quitté précipitamment Tôkyô il y a six ans, laissant derrière eux Fuma et Kotori, ses amis d’enfance. Alors que ses pouvoirs surnaturels se développent, Kamui voit sa mère se laisser brûler volontairement dans un incendie, sa dernière volonté étant qu’il retourne à Tokyo. Il s’exécute, mais garde volontairement une distance glacée avec Fuma et Kotori, qui ne comprennet pas le pourquoi de ses agissements. Kamui est en effet régulièrement assailli par des manifestations magiques hostiles, et des individus suspects tentent de le contacter. (Suspects comment lol ?)

Le jeune homme finira par comprendre qu’il est la clé de la bataille de l’Apocalypse à venir, « celui dont le Destin n’est pas écrit ». Cette bataille va voir s’affronter les 7 Anges (ou Dragons de la Terre), pour qui l’humanité doit être détruite afin de permettre la survie de la planète, et les 7 Sceaux (ou Dragons du Ciel), qui ont pour missions de protéger l’humanité (Zorro est arrivéééé).

Kamui doit devenir le septième membre d’un des deux camps et lui assurer sa victoire ; pourtant, il n’a que faire de la Fin du Monde (égoïste !!) et de ses enjeux, surtout préoccupé par le devenir de Fuma et Kotori (on se demande pourquoi °_°) C’est ce choix qui déterminera le destin du monde !!!

Mon avis

Ce manga est ma bible ! Sans mauvais jeu de mot, car il s’inspire du tarot ; où chaque personnage est associé à une carte. Alors que dire que dire ? Epoustouflant, magique, magnifique, graphiquement irréprochable, X est l’une des plus belle série que j’ai pu regarder depuis mon initiation à l’univers du manga. Merci MC !!  Personnages charismatiques, scenario extraordinaire, dessins comme je les aime … j’ai adoré !

Cette œuvre tragique, un brin mystique, a comme idée de base un énième combat manichéen pour la sauvegarde de l’humanité. Mais attention, ce n’est pas vraiment le cas. En effet, l’intrigue de fond repose bien plus sur l’importance des choix des personnages que sur un affrontement entre le bien et le mal. En effet, on ne peut pas dire que l’un a tord et l’autre raison, les justifications sont toutes valables, du moins à mon sens.

Les différents protagonistes sont longuement présentés dans la première partie de la série qui peut paraître un peu lente. Cependant, elle est essentielles afin de comprendre les tenants et aboutissants. Et comme elle est très bien traitée, ça rend le déroulement de l’intrigue très prenant. Seule la conclusion trop rapide à mon goût laisse un arrière-goût. Ma musique préférée Sadame (destin en japonais) est d’ailleurs le thème principal !

Enfin, juste pour donner plus de détails, cette série (anime) à comme base un manga des célèbres CLAMP (Sakura chasseuse de carte et l’une des œuvres les plus connu en France !), mais toujours en cours au Japon. On en est à 18 volumes sur 21. L’anime comporte lui 26 épisodes et est terminé. De nombreux liens entre cette série et les autres de CLAM sont à voir. Ainsi, pour ceux qui apprécient les histoires d’exorcisme de démons, je vous recommande Tokyo Babylone. On retrouve le personnage principal, Subaru, et sa Némésis Seishiro dans X.

Subaru, sa soeur Hokuto et Seichiro

Pour plus d’info, vous savez ce qu’il faut faire 🙂

Et vous, dans quel camp seriez vous : plutôt ange ou sceau ?

Pour les connaisseurs, que pensez-vous de cette série ?

Read Full Post »

De haut en bas: Rin & Archer, Shirou & Saber

Résumé

Cet anime relate l’histoire d’Emiya Shirou, un jeune lycéen disposant de quelques pouvoirs magiques comme le renforcement d’objets. Enfant, il fût le seul survivant d’un combat opposant 7 magiciens et leurs serviteurs, qui ont détruit la ville de Fuyuki, ainsi que ses parents. Cette guerre occulte a pour but ultime l’obtention du Saint Graal, objet magique permettant au vainqueur de réaliser n’importe quel souhait. D’où un engouement plus que certain de la part des participants magiciens. (Qu’est ce qu’une ville contre la vie éternelle ?)

Malheureusement pour lui, notre pauvre Shirou n’est pas au bout de ses mauvaises surprises : il se retrouve impliqué dans cette guerre de par l’invocation involontaire plus ou moins ratée de Saber, une femme chevalier au caractère de feu. En effet pour se battre, les magiciens peuvent invoquer des servants (esprits d’anciens héros) qui se battront pour eux. Ces servants sont qualifiés ainsi : Saber, Archer, Assassin, Berserker, Caster, Rider, Lancer (pour savoir la fonction traduisez en français :)). Les nommer révélant leur faiblesse, on les appelle donc par leur qualificatif. Chaque magicien s’associe à un serviteur, et les paires doivent se battre entre elles jusqu’à ce qu’il n’en reste plus qu’une. Un magicien raté et une chevalière aux pouvoirs amoindris ont-ils une chance ?

Mon avis

Fate Stay Night est l’un des premiers animes que j’ai regardé. Un peu septique lors des deux premiers épisodes, cette série a vraiment suscité mon intérêt à partir de ce point. Après je n’avais qu’une envie: voir la suite dans les secondes qui suivent!!! (ou comment pousser les gens à continuer de regarder mdr :)). Cependant, on devine que l’idée de base est à la highlander : invocation de servants par les magiciens afin de se taper dessus avec pertes et fracas. Rien de très original au premier abord, mais la réalité est plus compliquée et moins bourrine qu’elle en a l’air !

Les dessins sont bien faits et surtout, j’adore des combats. Le fait de ne pas connaître la véritable personnalité des servants donne aussi un peu de piment (avec une amie, on avait même parié sur l’identité de Saber… pari qu’on a perdu toutes les 2 bouuuuh). Concernant l’ambiance, on peut dire qu’il y a de tout : de l’humour, de la romance, des combats, de la philosophie, du sérieux, parfois du dérangeant… Pour moi, c’est un beau panel de ce qu’on trouve dans un bon anime. On a une idée de la fin, mais qui change sans cesse, de par la multitude d’imprévus passant inopinément devant nos yeux ébahis ! (Ou pas 🙂)

L’origine de cette anime étant un jeu vidéo, libre aux amateurs de tenter leur chance, sachant qu’il existe 3 versions disponibles, chacune avec sa propre histoire. Perso, je reste sur l’anime, et ne tenterai même pas la version papier qui vient de sortir.

Sinon, attention, je ne conseille pas cette série à ceux pour qui la mythologie est sacro-sainte ; les scénaristes japonais n’ayant aucun scrupule à malmener les légendes européennes et asiatiques, cela donne un résultat parfois incongru mais pas forcément déplaisant. A vous de voir !

Sinon, que dire d’autres ? Avis aux filles : pour une fois que ce n’est pas la fille qui est un peu greluche, mais le garçon, profitez en à fond, c’est tellement agréable ! Je n’ai rien contre Shirou, mais au début, quel boulet ! Il ne rame pas, il coule. On peut lui décerner l’Ordre de Merlin 1ère classe pour stupidité profonde. Heureusement que ça s’améliore franchement à la fin, lors d’un final surprenant et haut en couleur. Rien que pour la fin, je ne regrette pas d’avoir regardé toute la série !

La balle est à vous. Convaincu ou pas ?

Seriez vous prêts à tuer afin de pouvoir réaliser votre vœu ? (pas d’arnaque, c’est pas comme dans Aladin, tout est permis sauf d’en demander plus lol)

Et toujours la question qui tue pour ceux ayant vu FSN : quel est votre perso préféré ? Avez-vous aimé cette série ou pas ?

Read Full Post »

couverture VK

Résumé

L’Académie Cross est une prestigieuse école privée qui a cette particularité d’être divisée en 2 classes bien distinctes : la classe de jour ou Day Class et la classe de nuit ou Night Class. Ces deux classes s’alternent chaque jour à la tombée de la nuit, dans une bousculade impressionnante. En effet,  les étudiants  ont la particularité d’être si merveilleusement beaux et séduisants que toutes les filles de l’école en sont amoureuses et ne rêvent que de se faire remarquer d’eux. D’où une véritable transformation des étudiantes en furies ou harpies hystériques aux cordes vocales surdimensionnées, tout dépend du point de vue. Mais bien sur, toute histoire a sa part de mystère, et ici, c’est la véritable identité de la Night Class. Je vous le donne en mille : ce sont……. Des Vampires !!

Afin de protéger ce secret, et comme il faut bien deux héros (pardon Gardiens) pour mener ce noble combat, je vous présente Yûki Cross, la fille adoptive du Directeur et son ami d’enfance Zero Kiryû, descendant d’une famille de vampire hunters (et qui le montre bien). Si la première a tout de la pile sur pattes, toujours enjouée au caractère bien trempé, le second refroidirait l’antarctique par son aura. On découvrira plus tard la vérité sur le pourquoi de sa haine anti vampire, mais pour l’instant, il agit plus comme le bouledogue protecteur de  sa maitresse Yûki. Car bien sur, cette dernière étant une fille, il faut bien qu’elle soit amoureuse elle aussi d’un des étudiants de la Night Class. Mais attention, pas n’importe lequel, il s’agit de Kaname Kuran, noble vampire au sang pur leader de cette classe, et du monde vampire en général. Comme quoi, notre héroïne ne peut faire que comme tout le monde !

On peut cependant lui accorder une circonstance atténuante, « Kaname Sempaï » est la personne qui sauvé Yûki des crocs d’un autre vampire lorsque elle avait 5 ans. La jeune fille n’a aucun souvenir de son passé avant cet événement. Cela explique en partie cette admiration caractérisés par de grands yeux remplis d’étoiles… ce qui est loin de plaire à Zéro (Hum hum !!!)

Ainsi, après ce  » magnifique résumé », on peut tirer les questions suivantes : est-ce que nos deux gardien arriveront-ils à maintenir une cohabitation paisible au sein de l’académie ? Les étudiants de la Day class découvriront t-ils la véritable identité de la Night class ? Quels secrets renferment le passé de Zéro et pourquoi a-t-il des pulsions de meurtres contre la Night Class ? Quelles ont les véritables motivations de Kaname ?…


Vous découvrirez tout cela en regardant l’amine ou en lisant les mangas ! Dans tous les cas, bon matage !

Mon  humble avis!

Attention, ne pas s’attendre à un remake neuneu de Twilight avec une greluche en guise d’héroïne, et surtout ce n’est pas le monde des bisounours ! (quoi ! qui a dit que je n’aime pas Twilight ! C’est faux ! Mais j’aime pas Bella !!)

Sous une apparence certes agréable, nos beaux vampires cachent au fond d’eux des desseins qui le sont beaucoup moins. Il ne faut pas se fier aux apparences ! L’histoire est bien travaillée, ça se tient sans trop de problèmes, ce qui nous change des sempiternelles histoires banales avec de beaux bishos. Plus on avance, plus on se rend compte que les personnages sont de plus en plus sombres et torturés : entre Zero, le garçon taciturne, au passé dramatique vouant une haine féroce aux vampires, le ténébreux leadeur de la Night class Kaname, aux intentions douteuses et Yûki, la jeune fille à la recherche  son passé, nous sommes servis ! Qui a dit triangle ?

Que certains soient rassurés, l’humour est bien présent afin de dédramatiser la situation : entre le directeur en mode papa poule excentrique et les péripéties idiotes d’Aïdo, le rire est au rendez-vous. Les amatrices de sensuel auront aussi quelques petits moments privilégiés…

En ce qui me concerne, je suis accro au style de la mangaka Matsuri Hino. Concernant ses œuvres, je trouve les dessins magnifiques, le chara-design est soigné, les histoires sont originales et tiennent la route Ca donne envie de lire. Et plus on avance dans l’histoire et plus on se pose des questions. Le pire ; c’est lorsque les questions sont plus nombreuses que les réponses, et qu’on se dit que cette fichue pièce de puzzle, clé de notre compréhension, a cette fâcheuse manie de se faire la malle !! Hino sama a un véritable don pour jouer avec mes nerfs ! A chaque fois que je termine un tome, je n’ai qu’une envie : savoir la suite !

Pour ceux qui aimerait, dites moi si vous voulez connaitre d’autres œuvres, je ferai la recherche 🙂


Alors, petites questions :

Qu’en avez-vous pensez ? Est-ce que cette fiche vous a donné envie de regarder ou de lire ? Et enfin, la question qui tue : pour ceux ayant vu la série : quel est votre personnage préféré ?

Read Full Post »